Transmission et distribution

Photo de tours de suspension autoportants couramment utilisé pour les lignes de transmission à haute tension.

Manitoba Hydro a souvent recours aux pylônes autoporteurs (ci-dessus) pour faire passer ses lignes de transmission à haute tension sur les terres agricoles en raison du peu d’espace occupé par leur base (seulement 6,5 m sur 7 m). Les installations sont donc moins envahissantes pour les agriculteurs.

Le réseau de transmission de Manitoba Hydro transporte l’électricité des centrales partout en province à des tensions variant entre 24 kV et 500 kV.

Les principales lignes de transmission à haute tension fonctionnent à des tensions de 115 kV, 138 kV, 230 kV et 500 kV. Dans les stations d’arrivée situées près des grands centres de consommation, d’énormes transformateurs réduisent les tensions à 66 kV, 33 kV et 24 kV.

Le système de distribution se compose d’un réseau de câbles conducteurs aériens ou souterrains, de postes de transformation, de transformateurs, de régulateurs de tension et de disjoncteurs-réenclencheurs à huile.

Nous livrons de l’électricité à nos clients grâce à 18 000 kilomètres de lignes de transmission et à 68 000 kilomètres de lignes de distribution.

Le réseau de distribution réduit les tensions plus élevées à des niveaux utilisables pour la distribution aux clients. Il maintient une alimentation constant en électricité et une tension uniforme malgré les fluctuations continuelles de la demande d’électricité des résidences, des installations industrielles et des établissements commerciaux. En effet, au Manitoba, la consommation d’électricité varie au cours de la journée et elle peut augmenter jusqu’à 65 % entre l’été et l’hiver.

Électricité sous forme de courant alternatif et de courant continu

Nous exploitons des réseaux de transmission qui transportent l’électricité sous forme de courant alternatif (c.a.) et de courant continu (c.c.) :

  • Le c.a. est un courant électrique qui change de direction à intervalles réguliers, allant du positif au négatif, environ 60 fois par seconde. Dans le monde, c’est sous forme de c.a. que la plupart de l’électricité est consommée.
  • Le c.c. est un courant électrique qui circule dans une direction. Pour la transmission sur de longues distances, les pertes énergétiques sont beaucoup moindres en c.c. qu’en c.a. Le coût d’une ligne de transmission c.c. sur de longues distances se chiffre à peu près aux deux tiers de celui d’une ligne c.a. car une ligne c.c. n’exige que 2 câbles conducteurs, comparativement aux 3 conducteurs pour une ligne de transmission c.a. Cependant, la transmission c.c. exige de l’équipement de conversion coûteux.

Conversion du c.a. et du c.c.

  • À la centrale, les génératrices à turbine produisent de l’électricité sous forme de c.a.
  • À un poste de conversion, le c.a., qui devra être transmis sur de longues distances, est converti en c.c. par un processus de redressement.
  • À un autre poste de conversion, le c.c. est reconverti en c.a. selon un processus d’inversion.
  • L’électricité sous forme de c.a. est ensuite transmise par un réseau c.a. pour alimenter les clients.

Courant continu à haute tension (CCHT)

La mise au point de la technologie de la transmission du courant continu à haute tension (CCHT) a été un facteur déterminant de l’aménagement des centrales électriques sur le fleuve Nelson.