Systèmes de chauffage

Les systèmes de chauffage résidentiels comprennent l’appareil de chauffage (générateur d’air chaud ou chaudière), un système de distribution (gaines et registres ou tuyaux et radiateurs) et les thermostats qui règlent le système. Dans certains cas, des chaufferettes servent de source de chauffage principale ou supplémentaire et n’ont pas de système de distribution, par exemple les plinthes chauffantes.

Si vous songez à améliorer ou à remplacer votre système de chauffage des locaux, votre choix pourrait se limiter au genre de système que vous avez actuellement en place. De plus, il faudra tenir compte des options énergétiques (si vous avez accès ou non au gaz naturel dans votre région).

Certains systèmes de chauffage peuvent avoir un coût initial plus élevé mais ils peuvent permettre de récupérer rapidement l’investissement grâce à des frais de fonctionnement plus bas. Par exemple, un système de chauffage des locaux électrique peut coûter moins cher initialement, mais un système de chauffage à gaz naturel vous permettra de récupérer le montant de l’achat et économisera en moyenne 12 000 $ au cours de sa durée de vie utile de 25 ans.

Les systèmes de chauffage écoénergétiques consomment moins d’énergie et conséquemment, ils nuisent moins à l’environnement. En plus de choisir un système écoénergétique qui permet de réduire les incidences négatives sur l’environnement, les Manitobains peuvent réduire leur consommation d’électricité, ce qui permet à Manitoba Hydro d’exporter son surplus d’hydro-électricité à des provinces et à des états qui utiliseraient autrement des combustibles fossiles comme le charbon. Cela aide à réduire les émissions globales de gaz à effet de serre.

Genres de systèmes de chauffage des locaux

Le chauffage des locaux représente plus de 60 % de votre facture d’énergie, soit la plus importante partie. Si vous comprenez les coûts, vous ferez un choix éclairé quand vous remplacerez votre vieil équipement de chauffage.

Il y a de nombreux genres de systèmes de chauffage des locaux. Au Manitoba, les sources d’énergie principales sont :

La source d’énergie de votre système de chauffage a une influence sur les frais du chauffage des locaux. Vous devez payer une redevance mensuelle de base pour avoir le service de gaz naturel chez vous, et ce montant est compris dans les coûts liés au chauffage au gaz naturel. Selon les tarifs d’énergie actuels, les frais de chauffage pour une maison moyenne au Manitoba chauffée au gaz naturel sont environ 550 $ plus bas que ceux d’une maison chauffée à l’électricité.

Gaz naturel

L’efficacité des systèmes de chauffage au gaz naturel est mesurée par une cote de rendement énergétique annuel (AFUE) qui indique l’efficacité du système pendant la saison de chauffage toute entière. Par exemple, un générateur d’air chaud à haut rendement ayant une cote de rendement énergétique annuel de 92 % fournira à la maison 92 % de l’énergie provenant du gaz naturel au cours de la saison de chauffage.

  • Générateurs d’air chaud à haut rendement
    Un générateur d’air chaud au gaz naturel à haut rendement est équipé d’un échangeur de chaleur auxiliaire pour extraire l’énergie de la vapeur d’eau, un sous-produit de la combustion du gaz naturel. La cote de rendement énergétique annuel des générateurs d’air chaud au gaz naturel à haut rendement est de 92 % ou plus. On estime que ces appareils permettent de réduire jusqu’à 35 % la facture annuelle de chauffage de la maison par rapport aux générateurs d’air chaud conventionnels.

    Les générateurs d’air chaud au gaz naturel à haut rendement ne peuvent pas utiliser une cheminée conventionnelle en métal pour évacuer les gaz de combustion de la maison. Ils sont plutôt équipés d’un système de ventilation en plastique approuvé qui permet d’évacuer les gaz de combustion à plus basse température vers l’extérieur par un mur latéral ou le toit.

    Si vous remplacez un générateur d’air chaud à gaz naturel par un appareil à haut rendement, il est possible que vous continuiez de faire fonctionner votre chauffe-eau au gaz naturel existant avec la cheminée en métal, à condition que la ventilation soit adéquate et que la cheminée réponde aux normes provinciales. Votre entrepreneur a la responsabilité de vous indiquer si la cheminée répond aux normes, ou non. Sinon, vous devrez peut-être modifier votre système de ventilation. Une autre option consiste à installer un chauffe-eau au gaz naturel à ventilation latérale ou un chauffe-eau électrique. Consultez un entrepreneur en chauffage pour connaître toutes les options offertes.

  • Générateurs d’air chaud à rendement moyen
    Les générateurs d’air chaud à rendement moyen sont munis d’un dispositif d’allumage électronique qui élimine le besoin d’avoir une veilleuse permanente. Ils sont aussi équipés d’un ventilateur à tirage induit qui remplace le système de tirage naturel d’un appareil conventionnel. La cote de rendement énergétique annuel des générateurs d’air chaud à rendement moyen se situe entre 78 et 84 %. Ces appareils ne sont plus vendus depuis 2009.

  • Générateurs d’air chaud conventionnels
    Un générateur d’air chaud conventionnel est équipé d’une veilleuse permanente qui fonctionne continuellement et d’un système de ventilation à tirage naturel permettant à l’air chaud de s’évacuer par la cheminée, même quand l’appareil ne fonctionne pas. La cote de rendement énergétique annuel estimative de tels générateurs d’air chaud est de 60 %. Ces appareils ne sont plus vendus depuis 1995.

  • Chaudières à haut rendement
    Une chaudière au gaz naturel à haut rendement est équipée d’un échangeur de chaleur auxiliaire pour extraire l’énergie de la vapeur d’eau, un sous-produit de la combustion du gaz naturel. Les chaudières au gaz naturel à haut rendement ne peuvent pas utiliser une cheminée conventionnelle en métal pour évacuer les gaz de combustion de la maison. Ils sont plutôt équipés d’un système de ventilation en plastique approuvé qui permet d’évacuer les gaz de combustion à plus basse température vers l’extérieur par un mur latéral ou le toit. La cote de rendement énergétique annuel des chaudières à haut rendement est d’environ 90 %. On estime que ces appareils permettent de réduire jusqu’à 35 % la facture annuelle de chauffage de la maison par rapport aux chaudières conventionnelles.

  • Chaudières à rendement moyen
    Les chaudières à rendement moyen sont munies d’un dispositif d’allumage électronique et utilisent un ventilateur à tirage induit ou un registre de conduit d’évacuation pour empêcher l’évacuation de l’air chaud par la cheminée quand la chaudière ne fonctionne pas. La cote de rendement énergétique annuel estimative de telles chaudières se situe entre 80 et 85 %.

  • Chaudières conventionnelles
    Les chaudières conventionnelles sont équipées d’une veilleuse permanente qui fonctionne continuellement, et d’un système de ventilation à tirage naturel permettant à l’air chaud de s’évacuer par la cheminée. On estime que la cote de rendement énergétique annuel de telles chaudières est de 60 %. Ces appareils ne sont plus vendus depuis 1999.

Haut de la page

Électricité

Les générateurs d’air chaud ou plinthes chauffantes électriques produisent la chaleur à l’aide d’éléments chauffants à résistance électrique. Si le système de chauffage électrique est installé dans la maison, presque toute l’électricité consommée par le système sert à chauffer la maison.

Si vous songez à acheter un générateur d’air chaud ou des plinthes chauffantes électriques, il sera peut-être nécessaire d’améliorer votre service électrique. En vertu du Manitoba Electrical Code, un service électrique standard de 100 ampères peut fournir une charge de chauffage électrique maximale de 8 à 10 kilowatts, selon la capacité des appareils et de l’équipement électriques déjà installés, et la grandeur de la maison. La plupart des maisons auront des besoins plus grands, de sorte qu’il faudrait augmenter la capacité du service électrique. Ces changements pourraient inclure le remplacement du tableau d’entrée ou l’installation d’un nouveau service de 200 ampères. Un électricien agréé serait en mesure de vous dire si les changements sont nécessaires.

Haut de la page

Géothermie

Les systèmes géothermiques offrent une solution écoénergétique par rapport aux générateurs d’air chaud électriques. Les premiers utilisent l’énergie renouvelable qui se trouve dans le sol pour chauffer ou refroidir votre maison. La technologie géothermique peut réduire jusqu’à 70 % les coûts de chauffage annuels.

Haut de la page

Propane ou mazout

Traditionnellement, les systèmes de chauffage au propane ou au mazout ont été plus coûteux que les systèmes électriques ou au gaz naturel. Le mazout et le propane doivent être livrés chez vous et stockés dans un réservoir extérieur. On utilise habituellement ces systèmes dans les endroits où le service de gaz naturel n’est pas offert.

Haut de la page

Bois

L’efficacité énergétique saisonnière des systèmes de chauffage au bois peut varier entre 45 et 80 %. Toutefois, le taux d’efficacité réel du système peut varier en fonction du genre de bois de chauffage qu’il consomme. La teneur en humidité du bois aura le plus grand effet sur l’efficacité du système de chauffage qui brûle du bois. Un système de chauffage au bois qui brûle du bois à faible teneur en humidité fonctionnera de manière plus efficace que le même système qui brûle du bois à haute teneur en humidité.

La source d’énergie des systèmes de chauffage au bois se présente typiquement sous deux formes, soit des morceaux de bois tels que des billes, soit des granulés de bois. Les granulés de bois sont faits à partir de matériaux de déchets de bois en utilisant la chaleur et la pression. Les granulés de bois ont typiquement une teneur en humidité inférieure à celle du bois massif. Le bois massif et les granulés de bois présentent tous deux leurs propres avantages et désavantages, et la décision de choisir une forme de bois plutôt que l’autre dépend vraiment des besoins et des circonstances du propriétaire de maison particulier.

Il y a deux principaux types de systèmes de chauffage au bois :

  • Systèmes centraux (générateurs d’air chaud et chaudières)
    Un système de chauffage central utilise un réseau de conduites et de tuyaux d’eau pour distribuer la chaleur à la maison toute entière.
  • Appareils de chauffage autonomes (poêles et foyers)
    Un appareil de chauffage autonome se définit comme un appareil destiné au chauffage d’une zone générale. Il se vend le plus souvent comme système de chauffage supplémentaire.

Haut de la page