Exportation d’électricité

Graphique à secteur indiquant la répartition des recettes de la vente d’électricité, de sources commerciales/industrielles et résidentielles, et sur le marché de l’exportation (2004-2014).

Sources des recettes provenant de la vente d’électricité, de 2004–2005 à 2013–2014. Les recettes provenant des clients à l’exportation excèdent celles des clients résidentiels manitobains.
Agrandir l’image.

En 2013–2014, les ventes totales à l’exportation étaient de 439 millions de dollars, dont 89 % provenant du marché américain et 11 % des ventes sur les marchés canadiens. Le total de nos ventes à l’exportation depuis 2005 était de 5,2 milliards de dollars. Selon nos prévisions, le total des recettes d’exportation seraient de 16 milliards de dollars au cours des 20 prochaines années.

Nos clients parmi les services publics aux États-Unis recherchent une certitude et une stabilité à long terme par rapport au prix. Ces services publics reconnaissent la valeur de conclure des contrats à long terme et à prix fixe avec Manitoba Hydro pour l’achat d’hydro-électricité. Ces contrats ne sont pas liés aux prix volatiles du gaz naturel et ne seront pas assujettis aux modifications futures des exigences réglementaires associées aux émissions.

Nos exportations vers les provinces avoisinantes et les marchés du Midwest américain présentent de nombreux aspects positifs.

Avantages pour les Manitobains

  • Les bénéfices des ventes à l’exportation aident à garder les tarifs d’électricité de Manitoba Hydro parmi les plus bas en Amérique du Nord.
  • Puisque la construction de nouvelles centrales ajoute d’un seul trait beaucoup de capacité à notre réseau, les exportations fournissent un débouché provisoire pour le surplus d’électricité en attendant que la consommation provinciale rattrape l’offre.
  • Les exportations d’hydro-électricité aident nos clients à l’exportation à réduire les émissions de gaz à effet de serre grâce à la consommation d’énergie hydraulique renouvelable.
  • La demande saisonnière d’électricité de notre plus grand marché, les États-Unis, est le contraire de la nôtre, de sorte que nous avons une capacité additionnelle sans investissement. La demande aux États-Unis atteint son sommet en été, et au Manitoba, en hiver.
  • Nous bénéficions d’une augmentation de la sécurité et de la fiabilité par rapport à l’énergie; nous pouvons importer l’énergie au besoin (p. ex., en cas de sécheresse extrême) pour répondre aux besoins de notre province.
  • Les rivières de notre province nous offrent une source abondante d’énergie propre et renouvelable, qui est attrayante pour nos marchés à l’exportation.

Variabilité des ressources en eau

Graphique à colonnes comparant le débit moyen et le débit fiable de nos ressources en eau depuis 1900.

Variabilité des ressources en eau depuis 1900. Nous construisons des centrales en fonction du débit fiable.
Agrandir l’image.

Nos centrales sont construites de manière à utiliser le débit fiable de nos ressources en eau, qui est fondé sur le débit le plus faible enregistré jusqu’à présent.

Le débit fiable est constamment beaucoup plus faible que le débit moyen. En construisant en fonction du débit fiable, nous garantissons que nous sommes toujours en mesure de répondre à nos engagements envers nos clients manitobains en matière d’électricité.

Presque tous les ans depuis 1900, la quantité d’électricité qu’ont produit nos ressources en eau a excédé les besoins de la province. Les ventes à l’exportation fournissent un débouché pour notre surplus d’électricité et une source de recettes qui nous aide à maintenir de bas prix d’électricité dans la province.

Ventes d’électricité sur le marché d’exportation

Nos ventes d’électricité sur le marché d’exportation sont conclues sous deux formes, soit :

  • des contrats à long terme assurant un approvisionnement ininterrompu en électricité à un prix fixe négocié qui ne fluctuera pas selon les conditions du marché;
  • des ventes d’opportunité conclues quand il y a un surplus d’électricité à court terme – surtout en raison de bonnes conditions hydriques. Puisque la quantité d’énergie disponible pour ces ventes peut changer assez rapidement, il n’est pas possible de vendre cette énergie comme énergie ininterrompue ou garantie.

    Les prix sur le marché à court terme fluctuent de sorte que nos recettes peuvent varier beaucoup, en fonction de certains facteurs, tels :

    • l’heure du jour;
    • les conditions hydriques;
    • le prix du gaz naturel;
    • d’autres facteurs.

Même quand les prix du marché sont bas, nous pouvons choisir de poursuivre des ventes d’opportunité, en raison de niveaux d’eau très élevés et des faibles coûts liés à la production de l’électricité supplémentaire. L’autre option serait de laisser déverser l’eau aux centrales et nous priver de l’occasion de réaliser toute recette.

Prix de l’électricité sur les marchés de gros et du détail

Nous exportons l’électricité sur un marché de gros, où la plupart des clients sont d’autres services publics. Nous fournissons l’électricité à une tension très élevée et le client doit s’acquitter de tous les coûts additionnels associés à l’approvisionnement en énergie de ses propres clients de détail.

Nous pouvons comparer les prix des marchés de gros aux tarifs que paient les grands clients industriels au Manitoba qui, comme nos clients à l’exportation, reçoivent l’électricité à une tension élevée et sont responsables, par la suite, des coûts de toute distribution interne.

Le prix de l’électricité de gros vendue à tarif fixe aux clients des États-Unis est actuellement 50 % plus élevé que le prix que paient les grands clients industriels au Manitoba.

Les contribuables manitobains ne subventionnent pas les prix à l’exportation.