Projet de transmission Manitoba – Minnesota

Dialogue avec les Autochtones

Nous avons établi un processus de dialogue avec les Premières nations et les Métis afin de faciliter la communication en temps opportun de renseignements clairs et pertinents et de fournir des occasions de recueillir des commentaires par rapport au projet.

Ce processus a des objectifs semblables à ceux du processus de dialogue avec le public, y compris les suivants :

  • communication de renseignements sur le projet;
  • obtention d’une rétroaction pour utilisation dans les processus de choix de tracé et d’évaluation environnementale;
  • recueil et compréhension des préoccupations et des intérêts locaux;
  • intégration des intérêts et des préoccupations aux processus d’évaluation et de choix de tracé;
  • examen des mesures d’atténuation potentielles.

En plus de ces objectifs en commun, le processus de dialogue avec les Premières nations et les Métis cherche aussi à faire ce qui suit :

  • continuer de bâtir et de renforcer les relations de travail avec les Premières nations et les Métis au Manitoba;
  • offrir des occasions aux Premières nations et aux Métis de participer au projet et de présenter des commentaires significatifs.

Jusqu’à présent, nous avons atteint ces objectifs en faisant ce qui suit :

  • demander aux Premières nations et à la Fédération des Métis du Manitoba (MMF) s’ils veulent s’engager au projet ou comment ils veulent le faire;
  • veiller à ce qu’il y ait de multiples occasions de participer au processus tout au long du projet;
  • réaliser un processus de dialogue avec les Premières nations et les Métis qui s’adapte et qui est inclusif, en ce qui concerne les organismes des Premières nations, de la MMF et des Autochtones respectivement;
  • aviser les participants ayant communiqué des préoccupations de la manière dont leur rétroaction a influé sur le projet;
  • concevoir un plan visant à poursuivre les activités de dialogue tout au long du processus réglementaire ainsi que durant les étapes de construction et d’exploitation.

Si le projet reçoit l’approbation des organismes de réglementation, le dialogue avec les Premières nations et les Métis se poursuivra à mesure que nous progressons dans les processus réglementaire et les étapes de construction et d’exploitation du projet.