Systèmes de ventilation

La ventilation d’une maison consiste à évacuer l’air intérieur vicié et humide et à le remplacer par l’air frais de l’extérieur d’une manière contrôlée. Ce processus est nécessaire pour la création d’un environnement intérieur sain. Une bonne ventilation assure aussi la circulation de l’air dans la maison et le maintien de niveaux d’humidité adéquats.

Genres de systèmes de ventilation

Ventilateur-récupérateur de chaleur (VRC)

En 2011, le Code du bâtiment du Manitoba été a été modifié, exigeant l’installation d’un VRC dans toute nouvelle maison. Le rôle du système de VRC consiste à renouveler l’air dans la maison de façon régulière, et ainsi garantir que l’air intérieur est frais et sain pour votre famille. Le système retire l’air vicié, pollué et humide de la maison, le dirige vers le VRC et ensuite évacue cet air vers l’extérieur. Simultanément, le VRC tire un volume équivalent d’air frais de l’extérieur pour remplacer l’air évacué. Alors que les courants d’air chaud et froid se rencontrent au cœur de l’appareil, l’air sortant de la maison dégage de la chaleur pour préchauffer l’air froid qui y entre, ce qui permet d’économiser argent et énergie. Dans la plupart des cas, l’air frais passe ensuite du VRC dans le conduit de reprise d’air du générateur d’air chaud où il est filtré et chauffé à la température ambiante, puis distribué dans toute la maison.

Après vous êtes servi de la salle de bains, servez-vous de l’interrupteur « on/off » ou celui muni d’une minuterie dans la maison pour mettre en marche le VRC à grande vitesse pendant 60 minutes au maximum pour réduire le niveau d’humidité. Le fonctionnement du VRC pendant plus de 60 minutes à grande vitesse n’est généralement pas nécessaire et augmentera les coûts de chauffage et de refroidissement. Pour aider à la distribution de l’air, le ventilateur du générateur d’air chaud fonctionne seulement lorsque le VRC est en marche.

Pour que vous bénéficiiez pleinement de votre système de VRC, le dispositif doit fonctionner correctement. Voici quelques points à retenir :

  • Lisez le guide d’entretien
    Vérifiez les réglages et les procédures d’entretien que recommande le fabricant pour assurer une efficacité maximale. Notez si l’appareil a aussi un interrupteur pour déshumidistat.
  • Ne réglez pas l’appareil pour qu’il fonctionne continuellement
    Si le VRC laisse entrer trop d’air frais, la maison pourrait devenir trop sèche. Cette situation pourrait rendre l’air inconfortable tant en hiver qu’en été. De plus, votre climatiseur ou générateur d’air chaud pourrait travailler plus fort que nécessaire, ce qui augmenterait vos coûts énergétiques.
  • N’éteignez pas l’appareil pendant de longues périodes
    Éteindre ou débrancher en permanence le VRC n’est pas un bon moyen d’économiser l’énergie. Ces mesures peuvent produire un niveau d’humidité élevé qui pourrait entraîner des problèmes de condensation et de moisissure.
  • Réglez les commandes pour obtenir le bon niveau d’humidité
    Pour atteindre un bon équilibre par rapport à l’humidité, le déshumidistat devrait être réglé juste assez bas pour empêcher la condensation sur les fenêtres. S’il est réglé plus bas, la maison sera plus sèche que nécessaire. Un réglage plus élevé a le potentiel de créer des problèmes liés à un excès d’humidité. Pour maintenir le niveau d’humidité désiré, vous devriez peut-être rajuster les réglages au cours de l’année à mesure que les températures extérieur et intérieur changent.
  • Considérez un dispositif de commande avancé pour VRC
    Avec un dispositif de commande avancé pour VRC, il est plus facile de faire fonctionner l’appareil au niveau optimal. Les détecteurs du dispositif allumeront et éteindront automatiquement le VRC pour maintenir le bon niveau d’humidité de la maison et réduire votre facture d’énergie en faisant correspondre vos besoins en ventilation à votre style de vie.
Graphique indiquant le fonctionnement d’un VRC.

Exemple de fonctionnement typique d’un VRC.
Agrandir l’image.

Dispositif de réglage pour le VRC

Le fonctionnement continu d’un VRC en hiver peut réduire les niveaux d’humidité jusqu’au point où ils deviennent désagréables et il peut aussi contribuer à l’augmentation des factures de chauffage. L’achat d’un dispositif de qualité pour le réglage du VRC, muni des options de modes de recirculation automatique et de fonctionnement intermittent « on/off », permettra de mieux régler l’humidité, le confort et les frais de chauffage.

Obtenez une remise instantanée de 150 $ si vous participez à notre Programme de dispositifs de commande pour ventilateurs-récupérateurs de chaleur.

Ventilateurs

Les éventails de ventilation ou ventilateurs-extracteurs peuvent être encastrés dans le mur ou le plafond (éventails de salle de bains, de hotte de cuisinière et de salle tout-usage), et servent principalement à évacuer l’air vicié, pollué ou humide de l’intérieur de la maison. Les ventilateurs sont réglés individuellement par un interrupteur ou une minuterie. Les habitants de la maison les commandent manuellement quand il y a un besoin de ventilation dans une pièce particulière (p. ex., la cuisine ou la salle de bains).

Système d’évacuation central

Ces systèmes ressemblent aux ventilateurs en ce qu’ils servent à évacuer l’air vicié, pollué ou humide de l’intérieur de la maison. Toutefois, un système d’évacuation central tire l’air contaminé de plusieurs pièces de la maison au moyen d’un ventilateur-extracteur central plutôt que par de multiples ventilateurs installés dans toute la maison. Pour commander le système d’évacuation central, on peut utiliser un interrupteur ordinaire, une minuterie ou un déshumidistat (dispositif de réglage qui mesure les niveaux d’humidité à l’intérieur de la maison et déclenche l’interrupteur s’ils deviennent trop élevés). Les frais de fonctionnement d’un système d’évacuation sont habituellement plus élevés que ceux d’un VRC parce que l’air frais qui entre n’est pas préchauffé par l’air d’évacuation.

Demandez à un entrepreneur en chauffage si l’installation d’un VRC ou autres changements apportés à votre système de ventilation pourraient améliorer la qualité de l’air intérieur de votre maison. Vous pouvez obtenir du financement pour les améliorations à la ventilation dans le cadre de notre programme de Prêt Éconergique résidentiel.