Qualité de l’air intérieur et ventilation

Le niveau de confort que vous ressentez à l’intérieur de votre maison dépend d’une combinaison de facteurs :

Une ventilation adéquate consiste à évacuer l’air intérieur vicié et humide et à le remplacer par de l’air frais de l’extérieur d’une manière contrôlée. Lorsque la ventilation est adéquate, l’air intérieur n’est ni trop humide ni trop sec. Une maison bien ventilée est généralement plus confortable.

Dans les anciennes maisons, l’air peut s’infiltrer ou s’échapper par des espaces présents autour des portes et des fenêtres et par l’enveloppe extérieure du bâtiment. Les maisons récentes sont dotées d’une enveloppe extérieure plus étanche à l’air. C’est pour cette raison que, depuis 2011, les constructeurs installent des systèmes de récupération de chaleur pour favoriser la ventilation et améliorer la qualité de l’air intérieur.

Ventilateur-récupérateur de chaleur

Principe de fonctionnement d’un ventilateur-récupérateur type

Principe de fonctionnement d’un ventilateur-récupérateur type.
Agrandir l’image.

Un ventilateur-récupérateur de chaleur (VRC) assure la ventilation de toute la maison. Il vous permet de déterminer à quel moment et dans quelle proportion l’air intérieur vicié est évacué et remplacé par de l’air frais de l’extérieur. Durant la saison de chauffage, le VRC récupère une partie de la chaleur de l’air vicié avant qu’il soit chassé à l’extérieur pour chauffer l’air frais admis à l’intérieur.

Vous pouvez utiliser un dispositif de commande de base pour faire fonctionner votre VRC de façon intermittente (« marche/arrêt » ou « on/off »). Toutefois, la solution la plus efficace est de faire installer un dispositif de commande évolué. Un dispositif de commande évolué vous offre davantage d’options pour définir de façon optimale les paramètres de votre VRC en fonction des besoins de ventilation de votre maison. Il vous permet de faire correspondre les besoins de ventilation de votre maison à votre mode de vie, ce qui peut se traduire par une diminution de votre facture d’énergie.

Lorsque vous faites installer un dispositif de commande évolué, vous avez droit à une remise instantanée de 150 $ dans le cadre du Programme de dispositifs de commande pour ventilateurs-récupérateurs de chaleur.

Conseils concernant l’utilisation de votre VRC

  • Réglez l’appareil pour qu’il fonctionne selon vos besoins, conformément au mode d’emploi et selon la température de confort désirée.
  • Un VRC qui fonctionne en continu pourrait faire augmenter les coûts de chauffage et de refroidissement et engendrer un taux d’humidité inconfortable.
  • Réglez le taux d’humidité en fonction de la température saisonnière. Plus la température extérieure est élevée, plus le taux d’humidité de l’appareil doit être réglé à un niveau élevé. Inversement, plus la température extérieure est basse (saison froide), plus le taux d’humidité de l’appareil doit être réglé à un bas niveau. En hiver, réglez le déshumidistat à un taux juste assez bas pour empêcher la formation de condensation sur les fenêtres.
  • Il n’est pas recommandé de mettre à l’arrêt ou de débrancher le VRC. Le taux d’humidité risque alors d’augmenter et de favoriser ainsi la prolifération de moisissures qui pourraient nuire à la salubrité de l’air ambiant.
Play video button

HRV Education video series (5 min 45 s)

Familiarisez-vous avec le fonctionnement de votre VRC.

  1. What an HRV does (1 min 06 s).
  2. How your HRV works (0 min 23 s).
  3. How to use your HRV (1 min 07 s).
  4. Setting your HRV and your home's humidity (0 min 39 s).
  5. Keeping your HRV working properly (1 min 12 s).
  6. Frequently asked questions about running an HRV (1 min 30 s).
 

Autres systèmes de ventilation

  • Les ventilateurs-extracteurs sont utilisés au besoin pour évacuer l’air d’une seule pièce de la maison. Ces systèmes sont commandés manuellement à l’aide d’un interrupteur ou d’une minuterie et sont généralement installés dans la cuisine, la salle de bains et la salle de lavage.
  • Le système d’évacuation central évacue l’air de toutes les pièces de la maison. Ce système est commandé à l’aide d’un interrupteur, d’un déshumidistat ou d’une minuterie. Il chasse l’air intérieur vicié à l’extérieur de la maison, mais il ne récupère pas sa chaleur.

Demandez à un entrepreneur en chauffage si l’installation d’un VRC ou l’apport de certaines modifications à votre système de ventilation pourrait améliorer la qualité de l’air intérieur de votre maison. Vous pouvez obtenir du financement pour les améliorations apportées à votre système de ventilation dans le cadre de notre programme de Prêt Éconergique résidentiel.

Travaux de rénovation et ventilation

La rénovation ou l’amélioration d’un aspect de votre maison peut avoir une incidence sur d’autres de ses aspects qui ne vous semblent pas nécessairement liés. Les travaux de rénovation pouvant avoir une incidence sur la ventilation d’une maison sont ceux qui consistent notamment :

  • à augmenter le niveau d’isolation;
  • à installer de nouvelles portes ou fenêtres;
  • à calfeutrer ou à étanchéiser les espaces et les fissures;
  • à installer un nouveau coupe-bise autour des portes extérieures;
  • à enlever ou à obturer une cheminée qui a déjà été utilisée pour un appareil de chauffage ou un chauffe-eau;
  • à réduire le nombre d’appareils raccordés à une cheminée en place.

Humidité et condensation

Le taux d’humidité de votre maison influe sur votre niveau de confort et la qualité de l’air intérieur. Ce tableau vous donne des indications générales sur le réglage du taux d’humidité ambiant, mais chaque maison comporte des particularités. Si vous possédez un VRC, utilisez-le pour régler le taux d’humidité et améliorer la qualité de l’air dans votre maison.

Taux d’humidité maximaux recommandés
Température extérieure Taux d’humidité approprié
−35°C 20%
−30°C 25%
−25°C 30%
−18°C 35%
−10°C 40%
−5°C 45%
0°C 50%
Été 100% ou arrêt

Un taux d’humidité excessif peut favoriser la formation de condensation et de givre sur les fenêtres et engendrer des problèmes de moisissures. Si l’air dans votre maison est trop humide :

  • Réglez les humidificateurs à un taux plus faible ou mettez-les à l’arrêt.
  • Évitez d’étendre le linge à l’intérieur pour le faire sécher.
  • Assurez-vous que la sortie d’air de vos ventilateurs d’extraction et de votre sécheuse donne toujours sur l’extérieur.
  • Faites fonctionner le ventilateur d’extraction pendant que vous prenez une douche ou un bain, et laissez-le fonctionner encore 10 à 15 minutes une fois que vous avez terminé. Installez une minuterie au cas où vous oublieriez de mettre à l’arrêt le ventilateur d’extraction.
  • Songez à installer des ventilateurs d’extraction, si vous n’en avez pas, ou à vous procurer un VRC.

Un taux d’humidité trop faible peut assécher et irriter la peau des occupants et endommager les boiseries et les œuvres d’art dans la maison. Si l’air dans votre maison est trop sec :

  • Évitez de trop ventiler la maison.
  • Scellez les fissures et installez des coupe-bise pour réduire les fuites d’air.
  • Utilisez un humidificateur seulement après avoir fait toutes les tentatives nécessaires pour limiter les fuites d’air à l’aide de produits de scellement et de coupe-bise.