Centrale de McArthur

Centrale de McArthur

C’est en 1952, soit 50 ans après que les eaux de la rivière Winnipeg ont été utilisées pour la première fois afin de produire de l’électricité, que la construction de la centrale de McArthur Falls a commencé. Ses 8 génératrices à turbine (appelées unités) ont une capacité de production de 54 MW et peuvent produire, dans des conditions hydrauliques idéales, une moyenne d’environ 380 millions de kilowattheures (kWh) d’électricité par année.

Maintenant connue sous le nom de centrale de McArthur, il s’agit de la plus petite et de la plus récente des 6 centrales en exploitation sur la rivière Winnipeg.

McArthur se trouve à environ 120 km au nord-est de Winnipeg.

Faits

  • Début de la construction – 1952;
  • Fin de la construction – 1955;
  • Coût – 24 millions de dollars;
  • Capacité de production – 56 MW;
  • Production annuelle moyenne – 380 millions de kWh;
  • Hauteur de chute – 7 mètres;
  • Bâtiment des machines – 177 mètres de longueur;
  • Nombre de génératrices à turbine (unités) – 8 (85,7 tr/min chacune);
  • Mise en service de la première unité – 1954;
  • Capacité de déversement des unités – 996 m3/s d’eau;
  • Superficie du bief d’amont – 115 km2;
  • Niveau normal de l’eau du bief d’amont – 254,8 mètres;
  • Vannes d’évacuation – 8, chacune mesurant 177 mètres (la structure se trouve à ,8 km à l’est du bâtiment des machines);
  • Capacité de déversement de l’évacuateur de crues – 4 528 m3/s d’eau;
  • Lignes de transmission :
    • 2 lignes (115 kV) – 1 ligne jusqu’à la centrale de Pine Falls, l’autre jusqu’à la centrale de Seven Sisters.