Info-énergie – juin 2017

Conseil Éconergique

Une isolation adéquate gardera votre maison fraîche en été et chaude en hiver.

Que veut dire « hydro »?

Tous les pays ont des services qui fournissent l’énergie mais ce n’est qu’au Canada qu’ils portent presque exclusivement le nom de « Hydro ».

Manitoba Hydro, BC Hydro, HydroOne, Hydro-Québec. Que signifient ces noms?

Environ 60 % de toute l’électricité produite au Canada provient de moyens hydro-électriques, de sorte que le pays est un leader mondial par rapport à la production totale d’hydro-électricité, le deuxième en importance après la Chine.

Selon un nouveau rapport publié par l’Office national de l’énergie, le Canada produit autant d’électricité que des pays ayant des populations plus importantes, y compris l’Allemagne et la France.

La production hydro-électrique est la source principale d’énergie au Canada depuis plus de un siècle. Le Manitoba, le Québec, la Colombie- Britannique et Terre-Neuve-et-Labrador ont recours à l’hydro-électricité pour répondre à la plus grande partie de la demande en électricité. L’Ontario compte sur l’hydro-électricité pour environ 25 % de sa production d’électricité.

Qu’est-ce l’énergie hydraulique? C’est l’électricité produite quand l’eau passe par une turbine liée à une génératrice. La quantité d’énergie produite dépend du volume et de la vitesse de l’eau – un plus grand volume d’eau coulant plus rapidement se traduit par une plus grande production d’énergie.

Au Manitoba, 97 % de l’électricité que nous produisons est de l’énergie hydraulique renouvelable provenant de 15 centrales hydro-électriques situées principalement sur les rivières Winnipeg, Saskatchewan et Burntwood, et le fleuve Nelson.

Si on y ajoute l’électricité produite par deux parcs éoliens dans le sud du Manitoba, 99 % de l’électricité produite au Manitoba provient de sources renouvelables.

Le rapport récent de l’Office national de l’énergie intitulé Adoption des sources d’énergie renouvelable au Canada soutient que les autres sources renouvelables comme le vent, l’énergie solaire et la biomasse jouent un rôle modeste dans la production d’électricité au pays. La part de toute l’électricité produite au Canada provenant de sources renouvelables se chiffre maintenant à 66 %, une augmentation par rapport à 60 % il y a dix ans.

Le rapport précise également que les prix de l’électricité au Canada sont relativement bas par rapport à ceux de nombreux autres pays.

Les consommateurs en Allemagne et au Danemark paient plus du double de ce que paient les Canadiens par kilowattheure d’électricité. Toutefois, les consommateurs dans ces pays utilisent moins d’électricité par habitant qu’au Canada, de sorte que le total de leurs factures d’électricité n’est pas tellement plus élevé.

Selon le rapport, « Au Canada, les prix de l’électricité sont parmi les plus bas au monde. Les sources d’énergie renouvelable non-hydroélectriques relativement coûteuses peinent donc à en faire concurrence. »

Le rapport souligne aussi qu’un avantage majeur de l’hydro-électricité est sa fiabilité. Les centrales hydro-électriques produisent l’électricité sur demande et garantissent un approvisionnement fiable, contrairement aux sources intermittentes d’énergie renouvelable comme le vent et l’énergie solaire.

De plus, l’hydro-électricité, le vent et les sources de production solaire ne produisent peu ou pas d’émissions de gaz à effet de serre.

Haut de la page

Projets extérieurs à faire soi-même

L’été est arrivé, les oiseaux gazouillent et le moment est venu d’entreprendre des projets extérieurs.

Si vous voulez construire un pavillon de jardin, une terrasse ou remise, ou une maisonnette dans un arbre, ou encore creuser un nouveau jardin de fleurs, assurez-vous de ne pas entrer en contact avec une conduite de gaz naturel ou un câble électrique.

Avant de lancer la première pelletée de terre, demandez le repérage des conduites auprès de ClickBeforeYouDigMB ou composez le 1 800 940-3447 pour faire marquer l’emplacement des conduites souterraines de gaz naturel et du service d’électricité. Faites-le au moins trois jours ouvrables entiers avant de commencer tout projet. Aussi, assurez-vous que vos travaux ne limitent pas l’accès au compteur de gaz naturel ni à la soupape d’arrêt en cas d’urgence. Ces services doivent être facilement accessibles.

N’oubliez pas de regarder en l’air pour voir s’il y a des lignes électriques dans votre zone de travail. Considérez toujours les lignes électriques aériennes comme étant sous tension.

Avant de commencer les travaux et de brancher vos outils électriques, examinez-les soigneusement. Si vous voyez des signes d’usure ou de brisure, ou des connexions lâches, faites les réparations nécessaires ou remplacez tout nouvel outil dont vous pourriez avoir besoin. Assurez-vous que les outils sont adéquatement mis à la terre avec une fiche à trois broches. N’enlevez jamais la troisième broche pour brancher l’outil dans une prise. Demandez plutôt à un électricien d’installer une nouvelle prise.

Aussi, utilisez toujours une rallonge extra-robuste pour vos outils. Examinez le cordon pour des dommages ou des fiches lâches. Si le cordon est chaud au toucher quand vous l’utilisez, remplacez-le. Quand vos avez fini d’utiliser un outil électrique, débranchez-le en retirant la fiche. Ne tirez jamais sur le cordon. Vous préviendrez ainsi l’usure et la possibilité de choc.

Haut de la page

Je veux me rendre à la maison, moi aussi!

La campagne publicitaire de SAFE Roads en 2017 demande aux conducteurs du Manitoba de ralentir et de respecter la sécurité de toutes les personnes qui travaillent sur les routes de la province, ou près de celles-ci, pendant la période estivale de grande activité de construction.

Le thème de la campagne cette année est I Want to Make it Home, Too (Je veux me rendre à la maison, moi aussi!), qui rappelle aux conducteurs d’être encore plus prudents en présence de travailleurs. Le message paraîtra sur des panneaux-réclame, des autobus et d’autres publicités illustrant des intervenants en cas d’urgence et des signaleurs.

La Manitoba Heavy Construction Association indique que 84% des personnes qui sont conscientes de la campagne SAFE Roads agissent avec plus de considération et de compréhension envers les travailleurs et leurs zones de travail désignées.

Haut de la page