Manitoba Hydro termine le dépistage de tous les employés de Keeyask

Les services publics prennent des mesures responsables pour protéger la santé et la sécurité des travailleurs du projet

Manitoba Hydro a annoncé aujourd’hui l’achèvement du dépistage de la COVID-19 pour l’ensemble de l’effectif du site de construction de la centrale de Keeyask. La société a pris la décision préventive lundi dernier de faire passer un test de dépistage à l’ensemble de l’effectif après la confirmation du premier résultat positif pour la COVID-19 chez un travailleur du site du projet, le 25 octobre.

En date du samedi 31 octobre, tous les tests de dépistage initiaux et secondaires avaient été effectués. Les résultats à jour des tests de dépistage ont été transmis ce matin. À ce jour, 16 travailleurs ont reçu un résultat positif confirmé, tandis que 15 autres travailleurs ont reçu un résultat « incertain » pour le test de dépistage initial effectué par le laboratoire engagé par Manitoba Hydro. Tout résultat « incertain » obtenu au dépistage initial est confirmé par un deuxième test de dépistage traité par le Laboratoire provincial Cadham.

La recherche des contacts et l’isolement de tous les travailleurs qui ont reçu un résultat positif confirmé ou un résultat initial « incertain » ont été mis en œuvre. Tous les contacts étroits des personnes ayant reçu un résultat « incertain » ou un résultat positif confirmé, comme déterminé par les responsables de la santé publique, ont été isolés dans des dortoirs spéciaux du site qui ont été gardés en réserve dans le cadre du plan de riposte à la pandémie du projet, qui a été activé au printemps dernier. Actuellement, 90 travailleurs sont en isolement sur le site du projet, tandis que 35 autres travailleurs ont été transportés hors site pour terminer leur isolement conformément aux lignes directrices établies en matière de santé publique. Cela comprend sept travailleurs qui ont reçu un diagnostic positif de COVID-19.

Samedi, avant de recevoir les résultats de ce matin, Manitoba Hydro a pris la décision, à titre de précaution, d’instaurer une mesure de réduction temporaire de l’effectif sur le site du projet. Le 2 octobre, Manitoba Hydro a également pris la décision de fermer les aires communes du camp du projet, y compris le cinéma, le gymnase et le salon du site, afin d’aider à réduire au minimum la propagation du virus. Les services publics ont également arrêté le déplacement des travailleurs entrants sur le site vendredi, à l’exception d’un petit nombre d’employés requis pour maintenir les opérations critiques du projet. Ces travailleurs continueront de faire l’objet d’un test de dépistage avant de se rendre sur le site.

Comme c’est le cas partout au Manitoba, Manitoba Hydro continue d’ajuster sa ligne de conduite à mesure que la propagation de la COVID-19 augmente à l’échelle de la province et que les niveaux du plan provincial de riposte à la pandémie changent. La société continue de mettre en œuvre les recommandations des responsables de la santé publique. Cela comprend le fait de s’assurer que les entrepreneurs informent tous les employés ayant quitté le site du projet depuis le 20 octobre qu’ils doivent procéder à une autosurveillance pendant 14 jours à compter de la date de leur départ et passer un test de dépistage de la COVID-19 si cela n’a pas déjà été fait. Manitoba Hydro continuera de fournir des mises à jour sur la situation à Keeyask. Lire les plus récents renseignements sur la riposte provinciale à la COVID-19 et sur la façon d’assurer votre sécurité.

Pour plus d'information veuillez contacter :

Bruce Owen – Media Relations Officer
204 794-8270
bowen@hydro.mb.ca

Scott Powell — Director, Corporate Communications
204 360-4417
Cell. 204 299-8849
spowell@hydro.mb.ca