Mise à jour de Manitoba Hydro concernant les résultats des tests du chantier de construction de la centrale Keeyask

Intervention au chantier conforme au code rouge du système de riposte à la pandémie provincial

Manitoba Hydro met à jour les résultats des tests de dépistage de la COVID-19 provenant du chantier de construction de la centrale Keeyask aujourd’hui et rapporte que 20 travailleurs ont maintenant obtenu un résultat positif après un deuxième test de dépistage de la COVID-19 traité par le Laboratoire provincial Cadham. Onze autres travailleurs ayant obtenu un résultat initial « non concluant » attendent les résultats d’un deuxième test du Laboratoire provincial Cadham.

Tous les contacts étroits des personnes qui ont obtenu un résultat positif confirmé ainsi que les contacts étroits de tout travailleur identifié comme ayant un résultat « non concluant » selon le test de dépistage préliminaire de PCR sont isolés. À l’heure actuelle, 59 travailleurs se trouvent dans des dortoirs spéciaux du site du projet Keeyask.

« Nous agissons rapidement conformément au plan de riposte à la COVID-19 élaboré pour le projet Keeyask et nous adaptons cette riposte au besoin – comme nous le faisons tous au Manitoba – pour arrêter la propagation de ce virus », a déclaré Jay Grewal, présidente-directrice générale de Manitoba Hydro. « Ces mesures comprennent la poursuite de nos communications quotidiennes avec nos partenaires pour nous assurer qu’ils disposent des plus récents renseignements.

Manitoba Hydro avait déjà mis en œuvre les exigences rattachées à une désignation de code rouge, selon les besoins, avant cette déclaration, et nous continuons de travailler en étroite collaboration avec les autorités de la santé publique et nos partenaires de la Nation des Cris du projet Keeyask pour coordonner les mesures visant réagir ces cas de COVID-19, en fournissant des mises à jour fréquentes en temps opportun sur la situation », a ajouté Mme Grewal.

« Nous sommes tous concernés par cette situation. »

Les mesures prises depuis la confirmation du premier cas de COVID-19 au projet Keeyask le 25 octobre comprennent la réalisation de tests de dépistage pour tous les travailleurs sur place et l’instauration d’une réduction temporaire de la main-d’œuvre. Les chaises ont également été retirées de la salle à manger, obligeant les travailleurs à manger dans leur dortoir; et la salle d’entraînement, la salle de cinéma et le salon du camp sont tous temporairement fermés. Ces mesures s’ajoutent aux vastes protocoles déjà en place, allant du port obligatoire du masque dans les espaces communs aux évaluations quotidiennes des équipes de travail avant le début de chaque journée de travail.

Le personnel du chantier continue de mettre en œuvre des mesures supplémentaires en collaboration avec les responsables de la santé publique. Le personnel effectue, notamment, des inspections en personne de tous les moyens de transport entre le camp et le chantier pour s’assurer que toutes les exigences en matière de distanciation physique et de port du masque sont respectées. De plus, les aires extérieures pour les fumeurs où les employés pourraient se rassembler ont été retirées.

Manitoba Hydro continuera de fournir des mises à jour sur la situation au projet Keeyask. Lisez les dernières mises à jour sur la riposte provinciale à la COVID et la façon de rester en sécurité.

Pour plus d'information veuillez contacter :

Bruce Owen – Media Relations Officer
204 794-8270
bowen@hydro.mb.ca

Scott Powell — Director, Corporate Communications
204 360-4417
Cell. 204-299-8849
spowell@hydro.mb.ca