La centrale de Keeyask commence à produire de l’électricité pour le réseau du Manitoba

L’énergie hydroélectrique renouvelable produite par la centrale de Keeyask contribue à l’approvisionnement en énergie propre du Manitoba

La mise en service commercial de la première unité de la centrale de Keeyask a eu lieu mardi, ce qui permet à Manitoba Hydro d’ajouter une nouvelle source d’électricité propre et renouvelable à son approvisionnement énergétique.

« La première livraison d’électricité de la centrale de Keeyask confirme la position enviable dont jouit Manitoba Hydro pour bâtir un avenir à faibles émissions de carbone », a déclaré Jay Grewal, présidente-directrice générale de Manitoba Hydro. « Près de 98 % de notre électricité était déjà produite à partir d’énergie hydroélectrique propre, renouvelable et pratiquement sans carbone. Il s’agit d’un avantage considérable pour notre province, à l’heure où l’on cherche à réduire les émissions de carbone en Amérique du Nord. »

« Grâce à l’énergie produite à la centrale de Keeyask, nous pourrons préserver cet acquis pour les décennies à venir, tout en maintenant les tarifs d’électricité des clients parmi les plus bas du continent », a ajouté Mme Grewal.

La centrale de Keeyask sur le fleuve Nelson

La centrale de Keeyask sur le fleuve Nelson

Agrandir l’image : La centrale de Keeyask sur le fleuve Nelson .

La construction de la centrale d’une capacité de 695 mégawatts sur le fleuve Nelson, dans le nord du Manitoba, a commencé en 2014. L’entrée en service de la première unité a eu lieu six mois plus tôt que prévu, et le projet est en voie de respecter les limites budgétaires de 8,7 milliards de dollars. Une fois sa construction achevée, la centrale de Keeyask comprendra sept unités qui fourniront en moyenne 4 400 gigawattheures d’électricité par an, ce qui en fera la quatrième centrale en importance au Manitoba. L’énergie produite par la centrale Keeyask sera intégrée au réseau de Manitoba Hydro et utilisée dans la province de manière à favoriser la croissance économique et le respect des engagements pris en matière d’exportation. Outre une énergie propre et renouvelable, le projet de centrale de Keeyask génère des retombées au Manitoba au chapitre du savoir-faire et de l’emploi. Pour la période allant du début de la construction de la centrale au 31 janvier 2021, plus de 27 300 personnes ont été embauchées, ce qui représente 32 600 000 heures-personnes. Parmi les personnes embauchées, 69 % résident au Manitoba, et 39 % sont autochtones.

La centrale de Keeyask est le fruit d’une collaboration entre Manitoba Hydro et quatre Premières Nations, soit les nations cries de Tataskweyak et de Fox Lake et les premières nations de War Lake et de York Factory, qui constituent le Keeyask Hydropower Limited Partnership.

Environ 600 personnes travaillent sur le site pour assurer la mise en service des six autres unités, qui se fera graduellement au cours de la prochaine année.

Pour plus d’information veuillez contacter :

Bruce Owen – Media Relations Officer
204-794-8270
bowen@hydro.mb.ca