Plus de renseignements dans cette section

Manitoba Hydro continue à répondre aux appels de pannes d’électricité pendant la grève de la Fraternité internationale des ouvriers en électricité

La Société n’est pas en mesure d’accepter les conditions de l’entente sur les services essentiels du syndicat

Cet article a été publié en mars 2021 et peut contenir des informations obsolètes.

WINNIPEG – À la suite de la tempête hivernale tardive qui a eu lieu dans la province lundi soir et mardi, Manitoba Hydro continue de répondre aux appels de pannes électriques dans la province, malgré la grève en cours de la Fraternité internationale des ouvriers en électricité, section locale 2034.

M. Shane Mailey, vice-président à l’exploitation chez Manitoba Hydro, a affirmé que la Société a été en mesure de répondre aux appels de panne avec l’aide des travailleurs d’urgence, du personnel de supervision et des employés contractuels, dans le cadre de son plan solide de maintien du service pendant une grève.

« Initialement, la Fraternité fournissait un préavis de deux heures à Manitoba Hydro, qui indiquait les endroits visés par les grèves tournantes, a déclaré M. Mailey. Toutefois, au cours des derniers jours, ces grèves tournantes ont été signalées à moins d’une heure de préavis ou étaient immédiates, ce qui a influé sur nos délais d’intervention. »

« La sécurité du public à proximité de notre infrastructure et de nos installations demeure notre priorité absolue, en plus du rétablissement du service aussi rapidement que possible selon les circonstances. »

« Nous sommes très reconnaissants de la patience des clients à l’heure actuelle et voulons qu’ils sachent que nous travaillons fort pour qu’ils continuent à recevoir un service fiable de la part de Manitoba Hydro », a-t-il ajouté.

Manitoba Hydro a rencontré la Fraternité hier, le 29 mars, pour discuter des négociations collectives et des questions liées à la grève en cours.

Par la suite, la Fraternité a offert de signer une entente sur les services essentiels avec Manitoba Hydro, mais seulement à la condition que la Société accepte de se soumettre à un arbitrage contraignant et à d’autres stipulations matérielles.

Manitoba Hydro a ainsi refusé l’offre, mais a réitéré sa volonté de signer une entente sur les services essentiels semblable à celles signées dans les rondes de négociations précédentes.

« Nous demeurons déterminés à trouver une solution en recourant au processus de négociations collectives, a indiqué M. Scott Powell, directeur des communications d’entreprise chez Manitoba Hydro. Nous ne sommes pas en position d’accepter l’arbitrage contraignant. »

Une entente sur les services essentiels, séparée et distincte de la convention collective, énonce la façon dont les services essentiels, comme le rétablissement du service pendant un événement météorologique ou une autre catastrophe naturelle, seront maintenus par les membres des syndicats pendant une grève ou un autre conflit de travail.

« Notre but demeure de résoudre cette grève aussi rapidement que possible afin d’en minimiser les effets sur nos clients, qu’ils soient résidentiels ou commerciaux », a conclu M. Powell.

La Fraternité internationale des ouvriers en électricité et Manitoba Hydro poursuivent les discussions.

Pour plus d’information veuillez contacter :

Bruce Owen – Agent des relations avec les médias
204-794-8270
bowen@hydro.mb.ca