Plus de renseignements dans cette section

BOUM : l’utilité des manchons d’implosion

Il suffit parfois de faire du bruit.

Les manchons d’implosion sont souvent utilisés pour souder deux lignes ensemble. Cette fois-ci, ils ont été utilisés sur des bornes d’ancrage – essentiellement une languette métallique avec des trous de boulons – qui relient les lignes électriques à un isolateur. Les lignes électriques peuvent paraître étranges, mais elles servent surtout aux changements de direction. Puisque les lignes électriques ne peuvent dessiner des courbes, les structures d’ancrage comme celle-ci nous permettent de changer de direction. La ligne se termine à un isolateur, puis une ligne de raccordement en hauteur la relie à une autre ligne qui s’avance dans une autre direction.

Une structure d’ancrage de lignes de transmission, avec des flèches pointant l’endroit où les lignes électriques se terminent et la direction qu’elles prennent ensuite.

Une ligne de transmission arrive d’une direction, se termine à un isolateur relié à un poteau, puis une ligne de raccordement la relie à une autre ligne qui s’avance dans une autre direction. Toutes les lignes sont suspendues et isolées des poteaux de façon sécuritaire.

Agrandir l’image : Une structure d’ancrage de lignes de transmission, avec des flèches pointant l’endroit où les lignes électriques se terminent et la direction qu’elles prennent ensuite.

Cette structure d’ancrage a été remplacée dans le cadre de notre programme d’entretien intégré des poteaux – un programme de recensement, d’entretien et de remise à neuf des poteaux en bois qui soutiennent les lignes électriques dans toute la province. Avant le recours aux manchons d’implosion, l’aménagement du terrain et le nivellement autour de la structure ont été corrigés pour améliorer l’écoulement des eaux, de nouveaux poteaux ont été placés près des anciens et les vieux poteaux ont été sciés petit à petit pour les déplacer ailleurs. Une fois les anciens poteaux suffisamment courts, la ligne peut être fixée aux nouveaux poteaux. Puis vient l’heure de la détonation.

Un gros plan des manchons d’implosion quelques instants avant la détonation complète, avec des fusibles rougeoyants et des étincelles orange.

Le moment précédant la détonation sur la ligne de transmission.

Agrandir l’image : Un gros plan des manchons d’implosion quelques instants avant la détonation complète, avec des fusibles rougeoyants et des étincelles orange.

Deux manchons d’implosion en pleine détonation, au sol. Des fusibles incandescents menant à un petit soleil orange et d’autres fusibles incandescents menant à la prochaine série de détonations.

Le moment précédant la détonation sur la ligne de raccordement.

Agrandir l’image : Deux manchons d’implosion en pleine détonation, au sol. Des fusibles incandescents menant à un petit soleil orange et d’autres fusibles incandescents menant à la prochaine série de détonations.

Lorsque nous utilisons des manchons d’implosion, nous avertissons les gens qui se trouvent à proximité. Les manchons produisent un « boum! » bruyant et un éclair semblable à un feu d’artifice. Ils peuvent donc vous surprendre grandement si vous ne vous y attendez pas (durant l’enregistrement de la vidéo, notre équipe des communications a découvert que la surprise peut aussi être grande lorsque vous vous y attendez!). Dans le but de prévenir les consommateurs des détonations à venir, nous avons publié des messages sur les médias sociaux, cogné aux portes et envoyé un avis aux médias à tous les points de vente de Brandon bien avant la date prévue des explosions.

Finalement, il y a eu trois détonations au total : six bornes d’ancrage sur les lignes de transmission, six bornes à connexion volante pour la ligne de raccordement, et une troisième détonation pour se débarrasser du « fusible » restant, appelé tube à chocs, qui est également explosif. À des fins de sécurité, les manchons d’implosion sont entreposés dans une installation sécurisée à l’extérieur du site et sont seulement mis à disposition la journée où ils sont utilisés. À la fin des travaux, le tube à chocs excédentaire est détoné et ses restes sont brûlés. Après notre passage, il ne reste plus que des lignes électriques aux solides connexions permanentes.