Plus de renseignements dans cette section

Bureaux fermés le 30 septembre en raison du nouveau jour férié national

Un drapeau orange vif portant la mention Every Child Matters (chaque enfant compte) flotte au vent.

Drapeau Every Child Matters (chaque enfant compte) devant le 360, avenue Portage.

Agrandir l’image : Un drapeau orange vif portant la mention Every Child Matters (chaque enfant compte) flotte au vent.

Tous les bureaux de Manitoba Hydro seront fermés le jeudi 30 septembre pour souligner la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation afin de commémorer l’héritage tragique des pensionnats autochtones et d’honorer les survivants, les familles et les collectivités qui ont été touchés par le système des pensionnats.

Nos services d’intervention en cas d’urgence seront toutefois assurés comme à l’habitude.

L’héritage du passé continue d’exercer une grande influence sur les liens qu’entretient Manitoba Hydro avec les collectivités autochtones aujourd’hui, et c’est dans cette optique que nous continuons de nous engager à établir et à maintenir des relations solides et mutuellement bénéfiques avec les collectivités autochtones.

Rose Monkman, employée de Manitoba Hydro, hisse un drapeau orange Every Child Matters (chaque enfant compte).

Rose Monkman (ingénierie de distribution) hisse le drapeau Every Child Matters (chaque enfant compte) au 360, avenue Portage.

Agrandir l’image : Rose Monkman, employée de Manitoba Hydro, hisse un drapeau orange Every Child Matters (chaque enfant compte).

Un drapeau orange vif portant la mention Every Child Matters (chaque enfant compte) se dresse devant le 360, avenue Portage afin de rendre hommage aux survivants du système des pensionnats autochtones, à leurs familles et à leurs collectivités, et de commémorer ceux et celles qui ne sont jamais rentrés chez eux.

Un deuxième drapeau a également été hissé à notre projet de Keeyask situé dans le nord, où des événements sont prévus pendant toute la journée du 30 septembre.

« Avec la Journée du chandail orange et la nouvelle Journée nationale de la vérité et de la réconciliation du 30 septembre, un jour férié, le drapeau Every Child Matters (chaque enfant compte) permet à Manitoba Hydro de témoigner son soutien aux peuples autochtones tout en mettant l’accent sur les incidences et l’héritage des pensionnats autochtones », précise Kevin Monkman (relations autochtones et communautaires). « La présence de ce drapeau devant notre siège social a du poids. Elle montre de manière tangible que Manitoba Hydro donne son appui aux peuples et aux collectivités autochtones afin d’aboutir à la réconciliation. »

La Journée nationale de la vérité et de la réconciliation répond à l’appel à l’action 80 du rapport final de la Commission de vérité et réconciliation publié en 2015. Cette journée est propice à la commémoration, à la réflexion, à l’action et à l’apprentissage.

« Il est important que les gens comprennent qu’il existe un lien entre la Journée du chandail orange qui a lieu le 30 septembre et le travail de la Commission de vérité et réconciliation afin que les vérités du système des pensionnats autochtones soient mises au jour pour donner lieu à la guérison, mettre ses incidences au premier plan et ouvrir la voie à la réconciliation », souligne Maria M’Lot (relations autochtones et communautaires).

« Pour certaines personnes, il pourra s’agir simplement d’une journée de congé, mais au bout du compte, nous espérons que de nombreuses personnes profiteront de cette occasion pour se familiariser avec le sujet ou pour participer aux événements ou programmes offerts, car il reste fort à faire pour corriger cette grave erreur du passé. »

Manitoba Hydro encourage ses employés à observer cette journée importante et à participer aux activités à leur manière afin de favoriser la commémoration, la réflexion, l’action ou l’apprentissage.