Qu’est-ce qui peut alourdir la facture?

Les conditions météorologiques

  • Un hiver très froid ou un été très chaud peuvent augmenter vos coûts d’énergie si vous utilisez davantage le chauffage ou la climatisation.

Les relevés de compteur

Nous faisons le relevé de la plupart des compteurs tous les deux mois. Des erreurs peuvent se produire, car le relevé est parfois difficile à faire sur certains compteurs. Si vous pensez qu’il y a une erreur, fournissez-nous un nouveau relevé.

  • Vérifiez si le montant de votre facture correspond à une estimation ou à votre consommation réelle. Si le montant du mois en cours correspond au relevé de votre consommation réelle, le montant du mois précédent était peut-être basé sur une estimation basse. Le montant du mois en cours rattrape donc la différence entre les deux relevés.
  • Il arrive que nos releveurs de compteurs ne puissent pas accéder à un compteur à cause d’un portail verrouillé, d’une clôture haute, de la neige ou d’un chien. Dans ce cas, la facture sera basée sur une estimation. Il est possible qu’un relevé de votre consommation réelle occasionne l’augmentation soudaine du montant de votre facture.
  • Les estimations sont basées sur votre consommation de l’année précédente pour le même bien. Si l’hiver de l’année dernière a été plus chaud que celui de cette année, alors les estimations seront basses. Lorsque les relevés de consommation réelle seront effectués, le montant de la facture paraîtra plus élevé que la moyenne.

Évitez les surprises – transmettez vos relevés de compteur en ligne.

Le nombre de jours visés par la facture

Notre cycle de facturation est généralement de 30 jours. Le cycle peut commencer n’importe quel jour du mois, pas nécessairement le premier ou le dernier jour.

  • Si vous déménagez, il se peut que votre première ou votre dernière facture porte sur plus de 30 jours et, par conséquent, que son montant soit plus élevé que de coutume. La même chose peut résulter d’un rajustement de compte.

Régime de paiements égaux

Si vous avez choisi le Régime de paiements égaux (RPÉ), le montant de votre facture mensuelle ne change pas de septembre à juillet. S’il change, il y a deux raisons possibles.

  • Au printemps, votre montant mensuel peut être révisé pour que la fin du cycle des paiements soit plus équilibrée.
  • En août, on vous facture la consommation d’énergie du mois, plus la différence avec les paiements cumulés depuis le début du cycle. Cette différence peut se traduire par un crédit en votre faveur ou par un montant que vous devez payer.

Les modifications domiciliaires

  • Des rénovations effectuées à votre domicile peuvent accroître la facture d’électricité, en raison de l’utilisation d’outils électriques, de l’ouverture de murs ou de fenêtres, ou d’une consommation accrue d’eau chaude.
  • L’ajout d’appareils tels que les climatiseurs, les spas, les chauffe-piscines, les plinthes chauffantes, les radiateurs électriques portatifs, les télévisions et les ordinateurs augmente la consommation d’énergie.
  • L’état de votre fournaise et des autres appareils a aussi un effet. Les appareils bien entretenus consomment en général moins d’énergie.
  • Passer du gaz naturel à l’électricité, ou inversement, peut aussi influer sur le montant de la facture.
  • Si votre domicile accueille des occupants supplémentaires ou des invités, ceux-ci contribueront également à l’augmentation de la facture d’énergie.

La consommation en mode de veille

La consommation en mode de veille, aussi appelée déperdition d’électricité, consommation vampire ou charge fictive, peut représenter jusqu’à 10 % de l’électricité totale que consomme une maison.

  • Pour réduire votre facture d’électricité, débranchez les appareils électroniques qui consomment l’énergie en mode de veille; ou remplacez-les par des produits homologués ENERGY STAR®, qui consomment jusqu’à 50 % moins d’électricité en mode de veille que les appareils standard.

Renseignez-vous sur les appareils écoénergétiques.