Plus de renseignements dans cette section

Récolte de sauge à la disposition des centres pour femmes et des organismes communautaires

Femme tenant un sac de sauge que lui a donné un homme au centre de ressources.

Jolene Wilson, du West Central Women’s Resource Centre, recevant de la sauge de Kevin Monkman (Relations avec les Autochtones et les collectivités).

Agrandir l’image : Femme tenant un sac de sauge que lui a donné un homme au centre de ressources. .

« Le fait de connaître la provenance de cette sauge me donne de l’espoir, a déclaré Jolene Wilson, du West Central Women’s Resource Centre. Pour notre collectivité, c’est une plante médicinale. Et cette sauge est belle : on voit que des personnes en prennent soin à Manitoba Hydro. »

Le West Central Women’s Resource Centre et le North Point Douglas Women’s Resource Centre sont deux organismes locaux qui ont reçu de la sauge cultivée par Manitoba Hydro, à la suite d’une pénurie de plantes traditionnelles. (Voir CBC.ca: Manitoba drought leaves women’s centres short on sage for smudging, medicinal uses.)

Bouquet de sauge séchée.

Bouquets de sauge séchée préparés et prêts à être offerts aux organismes qui en ont besoin.

Agrandir l’image : Bouquet de sauge séchée.

« Il y a un besoin dans la communauté, a ajouté Julie DesLauriers (Recrutement et diversité). Lorsque nous avons lu le reportage de CBC/Radio-Canada, notre cercle de partage s’est tout de suite demandé comment annoncer aux gens que nous avons de la sauge à offrir. »

La sauge offerte en don vient du jardin de plantes médicinales autochtones traditionnelles, Kihtihga-nahn, cultivé par le cercle de partage autochtone de Manitoba Hydro depuis qu’il a été aménagé en 2018 sur la toiture du troisième étage du 360, avenue Portage.

« Cette année, nous avons une belle récolte : la sauge prolifère toute seule en ce moment, a ajouté Rose Monkman (Ingénierie de distribution), une des personnes entretenant le jardin. Je suis étonnée par la quantité de sauge et aussi de foin d’odeur qui pousse ici, livrés aux éléments : en 2019, on ne trouvait pas beaucoup de foin d’odeur mais maintenant, il couvre un côté entier. »

« Notre but est de tendre la main et de dire aux organismes que nous avons de la sauge cultivée localement et que nous pouvons leur fournir ce dont ils peuvent avoir besoin, a renchéri Kevin Monkman (Relations communautaires et avec les Autochtones). Nous rejoignons quelques centres pour femmes mentionnés dans le reportage de CBC/Radio-Canada mais nous voulons également passer le mot aux autres. »

Jolene admet qu’elle était dubitative lorsqu’elle a reçu la communication de Kevin.

« Franchement, j’avais des sentiments ambivalents au début, a dit Jolene. Je connais l’étendue des dégâts subis par les terres dans tout le Manitoba et au début, j’ai hésité à accepter la communication de Manitoba Hydro lorsque Kevin a dit qu’il avait de la sauge à donner.

« Mais comme il a expliqué la provenance de la sauge, le jardin urbain sur la toiture de l’édifice, et que j’ai vu les photos, on dirait que ce magnifique champ… je me suis dit : n’est-ce pas merveilleux? Nous avons reçu de nombreux dons de collectivités rurales. Ce don est le premier que nous recevons d’un centre urbain.

« Alors j’ai accepté ce don avec honnêteté. Nos terres doivent être protégées mais ce geste me donne de l’espoir. Nous devons tous prendre soin de notre avenir : c’est le cycle de la vie. Voir le champ de foin d’odeur et de sauge [de Manitoba Hydro], c’est un début. Il est superbe et des gens en prennent soin. »

Connaissez-vous un organisme qui a besoin de sauge pour un usage traditionnel? Veuillez mentionner son nom sur notre page Facebook pour que les membres de notre cercle de partage autochtone puissent entrer en contact.

Trois femmes et un homme tenant des bouquets de sauge cultivée sur une toiture jardin.

Karen Chambers (Solutions offertes à la clientèle et expérience clients), Julie, Kevin et Rose dans le Kihtihga-nahn pour le début de la récole le 16 août.

Agrandir l’image : Trois femmes et un homme tenant des bouquets de sauge cultivée sur une toiture jardin.