Mieux connaître notre immeuble

Faits sur l’immeuble

  • Ouverture officielle : le 29 septembre 2009;
  • Surface de bureaux : 64 590 mètres carrés;
  • Nombre d’étages : 22;
  • Hauteur de l’immeuble :
    • 115 mètres jusqu’au sommet de la cheminée solaire;
    • 88,6 mètres jusqu’au toit de l’immeuble;
    • 98,6 mètres jusqu’au haut de la cabine de machinerie du toit.
  • Capacité de l’immeuble : 2 245 personnes;
  • Toits verts : 3e étage, côtés est et ouest;
  • Stationnement souterrain : 152 places;
  • Coût de l’immeuble : 283 millions de dollars..

Conception écoénergétique

La Place Manitoba Hydro consomme 70 % moins d’énergie qu’une tour de bureaux comparable mais de conception conventionnelle. En mai 2012, le Conseil du bâtiment durable du Canada a décerné à la Place Manitoba Hydro l’homologation de niveau « platine » pour sa conformité aux normes du Leadership in Energy and Environmental Design (LEED).

Les technologies passives comme les jardins d’hiver orientés vers le sud, la lumière du jour et la cheminée solaire tirent profit de l’environnement et de processus naturels pour réduire la consommation d’énergie. Les systèmes actifs comme l’éclairage fluorescent réglable dont l’intensité peut être réduite, aident à maximiser l’efficacité des systèmes passifs et les complètent au besoin.

Environnement de travail sain et productif

  • De grands lieux de travail ouverts et des planchers surélevés offrent de la flexibilité par rapport à l’utilisation de l’espace et une meilleure qualité de l’air.
  • Les escaliers dans les atriums encouragent les déplacements à pied vers les étages adjacents, appuient les communications internes et minimisent les distances des déplacements.
  • Les terrasses accessibles sur les toits et les atriums offrent des lieux de rencontres saisonnières.
  • Les pièces d’eau décoratives dans les atriums règlent l’humidité de l’air; en été, l’eau plus fraîche absorbe l’humidité excessive et baisse le niveau d’humidité; en hiver, l’eau plus chaude ajoute de l’humidité.

Efficacité énergétique/durabilité

  • Des atriums de trois et de six étages servent de capteurs solaires, d’échangeurs d’air, de systèmes de traitement d’air et de conduits de ventilation.
  • Des jardins d’hiver orientés vers le sud préchauffent l’air qui entre dans l’immeuble.
  • La ventilation naturelle minimise le recours à un système de circulation à air pulsé :
    • l’air frais est tiré dans l’atrium sud et il est climatisé pendant son ascension à l’intérieur de l’atrium;
    • l’air circule à l’intérieur de l’immeuble grâce aux planchers surélevés et il est évacué par la cheminée solaire;
    • pendant la période de chauffage, le parc de stationnement est chauffé par l’air d’évacuation acheminé depuis la cheminée solaire.
  • Les fenêtres à châssis mobile installées dans le mur intérieur de la façade double rehaussent la ventilation naturelle.
  • Les plafonds plus élevés optimisent l’exposition à la lumière du jour et réduisent les besoins d’éclairage.
  • Le système de thermopompe géothermique chauffe l’immeuble en hiver et le refroidit en été.
  • On trouve dans l’immeuble un éclairage, des pompes et des mécanismes d’entraînement écoénergétiques.

Architecture caractéristique

  • La conception est unique : deux grandes masses séparées par un atrium transparent, exposé au sud et à structure légère.
  • Deux plus petites pièces d’eau règlent l’humidité dans la galerie principale. Dans ces pièces d’eau, l’eau tombe en cascades le long d’une surface de granit, rappelant l’évacuateur de crues d’une centrale hydro-électrique.
  • L’architecte s’est mérité le prix « Award for Design Excellence » de la revue Canadian Architect en 2006 pour sa conception de l’immeuble.

Esthétique urbaine

  • Le socle et la tour marient la masse imposante de l’immeuble avec l’échelle plus petite de la vie au niveau de la rue.
  • L’immeuble est rattaché au système de passerelles aériennes du centre-ville.
  • Le hall du rez-de-chaussée offre un espace pour des activités communautaires et celles de l’entreprise.
  • L’immeuble compte une cour publique aménagée et un parc qui font face à l’avenue Graham.

Conception et ingénierie

  • Architectes concepteurs : Kuwabara Payne McKenna Blumberg Architects, Toronto;
  • Ingénierie énergétique : Transsolar Energietechnik GMBH, Stuttgart, Germany;
  • Direction de la construction : PCL Constructors Canada Inc., Winnipeg;
  • Métreur-vérificateur : Hanscomb Limited, Winnipeg;
  • Ingénierie structurelle : Crosier Kilgour & Partners Ltd., Winnipeg/Halcrow Yolles, Toronto;
  • Ingénierie électrique et mécanique : AECOM Inc., Winnipeg;
  • Génie civil : Wardrop Engineering Inc., Winnipeg;
  • Ingénierie géotechnique : UMA Engineering Ltd., Winnipeg/Dyregrov Consultants, Winnipeg;
  • Architecte paysagiste : Hilderman Thomas Frank Cram, Winnipeg/Phillips Farevaag Smallenberg, Vancouver;
  • Pièces d’eau : Dan Euser Water Architecture Inc., Toronto.